Oui, ce titre est bien provocateur. Et pourtant... Depuis que j'ai commencé à m'intéresser à la maladie d'Alzheimer en 2008, j'ai rencontré un monde peu accessible de prime abord, du moins peu diffusé : le monde de la guérison possible. Que vous soyez vous-même touché par la maladie, ou qu'il s'agisse d'un proche à votre charge, ou simplement de quelqu'un que vous aimeriez pouvoir aider, vous trouverez ici des informations pleines d'espoirs qui sont encore trop confidentielles. N'hésitez pas à les partager. Des approches systémiques, étayées d'études sanctionnées par le monde médical sont de plus en plus régulièrement publiées. Toutes indiquent l'importance de l'alimentation, y compris vitamines et autres compléments alimentaires, du sommeil, de l'exercice physique, et de traitements médicaux légers et personnalisés. Elles indiquent aussi l'importance de la gestion du stress et des émotions, où l'EFT excelle bien sûr, comme l'indique le cas de Mary sur cette page. Conseillant souvent à mes clients des ressources sur le sujet, j'ai choisi de créer ici cette liste. Revenez-y de temps en temps, je la mets à jour au gré de mes rencontres. Si vous souhaitez y rajouter d;autres ressources, merci de me laisser un commentaire ou ne me contacter ici. Cela ne peut qu'aider d'autres personnes qui comme vous, ont choisi de rechercher leur solution. Notez que je ne suis pas forcément en accord avec TOUT ce qui est dit, j'offre simplement ici des ressources pour vous aider à avancer dans VOTRE vérité. Je vous engage à lire les commentaires au bas des articles. Quelques articles expliquant le protocole Bredesen en français : plus-de-retraite.com - 20/08/17 : Alzheimer, le protocole qui a guéri 8 malades sur 10 (première partie) lettre-docteur-rueff.fr 07/12/16 : Alzheimer, et si vous évitiez les médicaments ! sciencesetavenir.fr 21/06/16 : 10 patients souffrant d'Alzheimer ont fait régresser leurs symptômes   https://www.amazon.fr/fin-dAlzheimer-Dale-Bredesen/dp/2365492908/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1524667166&sr=8-1&keywords=bredesen&dpID=51Oali8wXSL&preST=_SY344_BO1,204,203,200_QL70_&dpSrc=srch https://www.amazon.fr/Gu%C3%A9rir-Alzheimer-Comprendre-agir-temps/dp/233007283X/ref=pd_cp_14_1?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=FPE28Q0F5QZ23GS2QRKV https://www.amazon.fr/Tout-savoir-%C3%A9viter-Alzheimer-Parkinson/dp/2266279157/ref=sr_1_13?s=books&ie=UTF8&qid=1524670174&sr=1-13&keywords=alzheimer  

Tous les jours, j'entends des histoires, et j'en raconte.

Tous les jours j'interprète ces informations, parfois sans même le réaliser, celles que je dis, celles que j'entends. Mes réactions sont certes dictées par l'histoire en question, mais aussi par mes propres filtres. Et vous ?

Et tous les jours ces histoires alimentent notre vision de la vie, de notre vie. Alors la question me semble importante : quelle histoire racontez-vous, quelle histoire entendez-vous ? Est-ce que cela correspond à ce que vous voulez raconter ou entendre ?

Prenez l'histoire de mon dernier réveillon par exemple... J'ai trouvé très intéressant de constater ce que les personnes à qui je le racontais entendaient, selon leur propres filtres. Quels sont les vôtres?

En début d'année, c'est la question classique : comment s'est passé ton réveillon ? La réponse politiquement correcte est : « c'était génial ».

D'ailleurs je considère que mon réveillon était effectivement chouette, mais ce n'est pas l'avis de tout le monde.

Quand je le raconte, la première réaction est en général « oh, ma pauvre ! ».

Voici ce que ces personnes entendent : « Je suis allée en France pour les fêtes, et j'ai pris la voiture et donc le ferry (puisque j'habite en Irlande). En été, c'est une agréable croisière de 18 heures au mieux. Dans le cas présent, il y a eu un délai de 9h à l'aller, et 24h au retour, et les deux voyages ont duré plus de 20 heures et traversé une tempête. A cause du retard du retour, nous avons en fait passé le réveillon en mer, au milieu de la tempête. »

Effectivement, vu comme ça, pas forcément attrayant, me direz-vous.

Avez vous observé VOTRE filtre en lisant ceci ? Si la simple pensée d'une vaguelette vous donne mal au cœur (tapotez !!! Surtout les poignets!), vous avez déjà arrêté de lire ou d'écouter ! Si vous ne vous sentez pas concerné par le mal au cœur, cette histoire peut ne pas vous toucher particulièrement.

Voyons la seconde partie de l'histoire, celle que peu de gens entendent la première fois, à moins que je n'insiste.

Ce "réveillon" a été pour moi l'occasion de beaucoup de gratitude.

Gratitude parce ces circonstances étaient le résultat d'un choix conscient. Comme tous ceux qui font cette traversée plus ou moins régulièrement, je connaissais les risques et il se trouve que j'aime la mer, y compris en tempête. Je sais que l'équipage, le navire et le capitaine sont de confiance. Les délais étaient le résultat d'une décision réfléchie de leur part pour passer la tempête au meilleur moment possible, en termes de confort et de sécurité.

Enooorme gratitude parce que j'avais une cabine et un lit douillet dans lequel j'ai passé les moments les plus remuants à me faire bercer et masser le dos par chaque vague :-) L'occasion de penser avec compassion à tous ceux qui au moment où vous lisez ceci, se trouvent en mer dans des circonstances difficiles, voire très difficiles, voire dangereuses. Et de leur envoyer amour et lumière... C'est peut être le moment pour vous d'utiliser ce protocole d'EFT : Remplacer l'inquiétude par l'amour :-)

Gratitude parce que j'avais tous mes outils avec moi bien sûr. Au plus fort de la tempête, il y a bien eu quelque moments de doutes, d'inconfort. Il y a des cas où l'on peut et doit agir face à un risque. Dans ce cas cependant, la meilleure action possible était de me rappeler ma confiance en l'équipage et de sortir ce dont j'avais besoin à ce moment de ma boite à malice : EFT, bien sûr, Tong Ren, Ho'oponopono, affirmations... Chaque moment de doute ou d'inconfort est en fait une occasion de faire un peu de ménage émotionnel en moi !

Gratitude car je me suis prise plusieurs fois à rire toute seule en repensant à la scène mémorable que vous pourrez voir à la minute 28:20 du film "La légende de 1900, le pianiste sur l'océan" (ça dure 5 mn. Si vous êtes sujet au mal de mer, tapotez la première minute, et après, vous n'y penserez sans doute plus! Si vous aimez le piano, vous pourriez avoir envie de voir tout le film, en particulier "le duel". Je vous laisse découvrir!)

Gratitude pour tous ceux et toutes celles qui au fil des années et plus récemment ont partagé ou partagent avec moi tous ces outils et me permettent d'apprendre un peu plus chaque jour. Ils et elles se reconnaîtront...

Gratitude parce que ce voyage m'a offert l'occasion de partager l'EFT avec d'autres passagers, et c'est toujours un plaisir de voir quelqu'un retrouver le sourire après quelques tapotements!

 

Observons à nouveau ce que vos filtres ont laissé passer... Qu'avez-vous retenu de cette histoire au final? Le mal de mer ? Ou autre chose ?

La prochaine fois que vous ressentez une réaction désagréable en entendant quelque chose, peut-être sera-ce l'occasion de tapoter pour la partie de vous ou de votre vie qui a déclenché cette réaction ?

Dans l'autre sens, si une personne interprète ce que vous lui racontez différemment de ce que vous vouliez exprimer, peut être que ce n'est pas par rapport à vous ou à ce que vous dites, mais par rapport à l'écho que votre histoire déclenche pour cette personne ?

 

Cela vous donne-t-il des idées à tapoter?

Tout le monde sait que la grippe est hautement contagieuse. Et que dire de la gastroentérite, et... et...
Et tapoter ne peut tout de même pas empêcher les virus de se propager ?!

Peut être pas... Quoi que... Tout le monde fait de son mieux pour se prémunir contre la contagion. Evidemment, il y a les règles élémentaires d'hygiène. Mais au delà de se laver les mains et éviter que les éternuements n'atteignent les voisins, d'avoir une alimentation équilibrée, de prendre l'air etc... vous êtes vous déjà demandé ce que les personnes qui ne sont PAS atteintes par la contagion avaient de spécial ?

Je me pose la question tous les hivers, et tous les hivers, le sujet apparaît à un moment ou à un autre avec un ou une cliente. La dernière en date est tombée sur une infirmière de formation. Une personne qui connait donc bien les problèmes de contagion.

Le sujet de la séance n'a rien à voir, il s'agit de l'horreur de se voir infliger des « ultimatums ». Qu'il s'agisse d'un ultimatum professionnel, d'un examen à passer, ou d'une situation relationnelle importe peu, le mot « ultimatum » véhicule son lot de stress, que nous explorons sous tous les angles.

Quasi en fin de séance, alors que j'essayais de bien comprendre où en était arrivé le niveau de stress d'Aurelie (nom d'emprunt), elle me dit « comme je suis vraiment barbouillée, c'est vachement dur de me concentrer. Il y a des gastro qui traînent en ce moment ».

En d'autres termes : « il y a des gastros qui traînent, donc je suis barbouillée. ». Voilà ce que j'appellerais une programmation bien ancrée.

Comme ce n'est pas le sujet, nous continuons à tapoter autour de cet « ultimatum », et en particulier sur la tension physique qu'elle ressent encore et la possibilité de voir les choses sous un angle différent. Commentaire en cours de série de la part d'Aurélie sur une de mes suggestions : « si tout marchait en yakafaukon, ça se saurait ».
Cette série se termine sur :

je m'ouvre à la possibilité d'enlever mon scepticisme et de me donner le choix
le choix du bien être, détendu, aux niveaux cellulaire, intellectuel et même émotionnel ! Merci !

Et là surprise... « je me sens moins barbouillée ».
Comment ça moins barbouillée ???
En réponse à mes plaisanteries, Aurélie explique clairement un sentiment d'inconfort : « je me sens mal à l'aise parce que j'ai affirmé un truc et là... ». Et là, il s'avère qu'une vérité différente vient de se faire jour, en complète opposition avec sa formation et son expérience. Bien qu'Aurélie ne soit pas une nouvelle venue dans le monde merveilleux de l'EFT, là ça dépasse un peu trop les vérités établies !

Deux séries et moins de dix minutes plus tard, Aurélie affirme cependant ne plus être du tout barbouillée et se sentir parfaitement détendue, y compris par rapport à l'« ultimatum », et au conflit entre l'expérience qu'elle vient de vivre et ce qu'elle considérait comme une vérité établie.

Ce genre de situation se reproduit régulièrement et m'amène à vous suggérer quelques thèmes d'exploration :

- Comment réagissez-vous à cette croyance que « la grippe/gastro etc.. circule, donc il y a un risque pour moi. » ?
- Quel impact a votre réaction sur votre niveau de stress ?
- Quel impact a votre niveau de stress sur votre système immunitaire et votre niveau d'énergie au quotidien ?

Et s'il était temps de reconsidérer ce que vous avez cru savoir sur ce genre de contagion ?

Pouvez-vous citer d'autres « croyances » de ce genre qui affectent votre bien être ? Et si vous pouviez en changer, que choisiriez vous ?

Partagez les résultats que vous obtenez avec toutes ces idées à tapoter!

Evidemment, consultez un médecin pour tout problème médical.

que ce soit avec le Matrix Reimprinting ou de l'EFT classique, nous avons toujours la possibilité de trouver le soulagement, même si parfois la route pour y parvenir parait longue et sinueuse. Mais retourner à la source permet en bonus de désamorcer les stress similaires qui pourraient se présenter dans le futur !:-)

Beaucoup de traumatismes, avec un grand ou un petit « t » initial, arrivent dans l'environnement scolaire, à tous âges. Et si on tapotait au moment de l'événement en question, ou du moins le plus tôt possible ? Voici quelques idées pour aider nos enfants :

- Favoriser l'entrée de l'EFT à l'école :

L'EFT rentre de plus en plus à l'école. J'ai toujours autant de plaisir à revoir cette vidéo et partager le sourire de ce maître d'école heureux ! Recherchez autour de vous, vous pourriez bien réaliser qu'il y a dans les environs un ou une praticien(ne) qui se spécialise dans ce domaine et qui est disponible pour aider vos enfants, voire même directement dans le cadre scolaire.

- Tapoter pour accompagner l'enfant (ou l'ado.. ou l'étudiant)

voici deux séries gratuites qui pourraient vous inspirer. La première, Apprendre facilement,  s'adresse à ceux qui ont des problèmes de concentration quand il s'agit d'apprendre. 
La seconde, Prêt(e) à passer l'examen pour se préparer aux examens.
Adaptez ces protocoles au cas qui vous occupe, ce ne sont que des « guides ».

- Partager vos succès !

Selon mon expérience, « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ne mène pas très loin. Par contre, montrer par l'exemple peut ouvrir beaucoup plus de portes . Voici deux exemples qui peuvent vous aider ou aider vos enfants.

Tessa n'avait que 9 ans quand 2 séances d'EFT lui ont permis de retrouver les résultats qu'elle attendait. Il est aussi intéressant de noter que dans ce cas, l'école et l'enseignante ne servaient que de déclencheur au problème. Personne n'était à « blâmer ». Lisez la suite ici

Norma est une étudiante adulte, mais nous montre que le stress de l'examen peut se désamorcer à la source. C'est même pire qu'un examen, puisqu'il s'agit de se présenter devant un jury. A utiliser pour les oraux au bac par exemple? Lisez la suite ici.

Et enfin Ger n'est plus dans le cadre scolaire, mais son expérience de l'école et le travail que nous avons fait dessus peut amener une certaine lumière sur des situations que vos enfants pourraient traverser. Lisez la suite ici

 

Parents, enseignants, oncles, tantes et grands parents ou simplement amis, en particulier si vous avez déjà une expérience de ce que l'EFT a pu ouvrir pour vous, j'espère que cette lecture arrive à point nommé pour vous permettre d'aider nos enfants à construire un monde meilleur... En commençant par la joie et la paix en eux mêmes !

comme tous les français de France et d'ailleurs, la seule idée qu'il ne soit plus permis de penser, rire, s'exprimer, même si ce n'est pas toujours de mon goût, est pour le moins déstabilisante.

Que dire quand l'humanité est bafouée? Dans le monde des tapoteurs, on prône le pardon et la paix. Difficile face à cela. Ceci va peut être paraître irresponsable. On ne peut que se révolter bien sûr.

Et pourtant...
Nous avons chacun notre douleur devant cette situation. Guerriers, et policiers ont leur role, Ce n'est pas le mien.

A Newton, USA (Connecticut), 20 enfants ont été assassinés sans raison. La maman d'un de ces enfant a créé une organisation pour que l'amour et la guérison remplacent la haine. Au Rwande, je vous ai souvent parlé de ces victimes du pire qui arrivent à trouver le pardon. AU Kosovo, l'EFT a aussi permis de rendre la vie à ceux qui étaient marqués par l'horreur.

Alors aujourd'hui je choisis...

Vous pouvez tapoter sur mes mots, ou choisir les votres...
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers ceux qui ont été tués, connus et moins connus, pour qu'ils reposent en paix.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers leurs proches, pour les soutenir dans cette épreuve et qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers tous ceux qui sont tués dans des circonstances similaires, quel que soit leur camp, dans le monde à chaque instant, pour que leur mort ne soit pas inutile.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers tous les musulmans de la planère, qui ne sont PAS des extrémistes, et vers tous ceux que la pratique de leur religion menace de par le monde, chrétiens, bouddhistes, et autres, pour que la liberté règne partout.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers tous ceux que la peur étreint chaque jour, pour qu'ils trouvent leur lumière.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers tous ceux que l'on fait taire chaque jour, de manière visible ou invisible, pour que leur voix soit entendue.
Aujourd'hui je choisis d'envoyer mes pensées vers tous ceux qui parlent de ce en quoi ils croient, malgré les risques, pour que la liberté reste
Aujourd'hui je choisis d'envoyer la lumière vers ceux qui s'apprêtent à choisir entre la paix et la violence, pour que chacun trouve le chemin qui est juste, celui qui est écrit dans les yeux de tous les enfants de la terre.
La Paix.

Nous avons toujours un choix. Je choisis la lumière et la compassion.

 

PS: Je me permets de rajouter le joli commentaire de Marie Salmon sur mon post Facebook :

Aujourd'hui, je choisis d'accepter ce qui vient : je choisis d'accueillir ma tristesse et de consoler l'adolescente idéaliste et passionnée qui sommeille en moi.

Je me suis construite et j'ai grandi grâce à eux ...
Aujourd'hui, je choisis la gratitude envers ces "amis" assassinés.